La maison Arquiste et Carlos Huber, fondateur

Il y a quelques semaines, la boutique de parfums de niche Etiket invitait le fondateur Carlos Huber de la maison Arquiste  à parler de ses parfums à quelque trente convives. La question sur l’origine de cette passion n’a pas tardé à surgir. M. Huber a confié que vers 12 ans, un voyage en famille l’a amené à Londres et l’hôtel où il logeait disposait des vases de fleurs de lys à l’entrée. Cette odeur, nouvelle pour lui, lui a donné l’impression d’un « grand hôtel splendide ». Sensible aux bonnes odeurs, cette émotion de grandeur l’a probablement marqué plus qu’il ne le pense. Plus tard, il créa lui aussi l’odeur d’un hôtel (San Régis à Paris). Il allait à son tour frapper l’imaginaire d’un autre enfant en transit dans une grande ville pour lui faire vivre une émotion par le biais des odeurs.

Carlos est devenu un architecte spécialisé dans la conservation du patrimoine. Il n’a pas pour autant mis sa deuxième passion de côté. Il s’est d’ailleurs lancé le pari de nous faire voyager dans le temps à travers des parfums composés d’ingrédients de grande qualité.

La recherche historique d’un lieu, d’une époque ou d’un personnage important dirige la commande qu’il fera à ses deux créateurs, Rodrigo Flores-Roux (aussi nez pour Dolce &Gabbana, Elizabeth Arden, John Varvatos, Tom Ford, Donna Karan, …) et Yann Vasnier (aussi nez pour Jo Malone, Marc Jacob, Tom Ford, Vera Wang, …) qui lui proposeront une odeur mettant une histoire de l’avant pour faire un voyage olfactif vers le passé.

Pour me mettre dans l’esprit « Arquiste », j’ai essayé 6 échantillons, un par jour. À chaque fois, je n’ai mis que quelques gouttes sur chaque poignet. Ces parfums m’ont transporté dans des univers très différents. Ils ont tous été très appréciés, mais voici mes trois préférés.

Nanban (2015, unisexe)

Un parfum épicé qui sent le cuir et l’encens. Une odeur chaude (café, résine, myrrhe) s’en dégage et me fait penser à un voyage dans les églises de l’Orient. Impression de calme et de confiance.

The Architects Club (2014, unisexe)

Un peu plus facile à porter avec une vanille pure et non sucrée. Une seconde peau subtilement teintée d’odeurs boisées (bois de Guaia et chêne). Impression de sophistication et de bonheur. Mon préféré de tous ceux que j’ai porté !!

Ella (2016, femme)

La civette de ce chypré me fait penser à Paloma Picasso Paloma Picasso (parfum phare des années 1980 que j’aime beaucoup!), mais Ella est plus facile à porter, car moins lourd. Ce matin, il fait 15 oC et c’est parfait ! Si vous voulez découvrir des parfums aux notes animales, ce parfum est un bon choix pour débuter.

Etiket

Si vous avez un peu de temps cet été et que vous désirez essayer des parfums uniques (et je ne plaisante pas, ils sont vraiment … uniques !), je vous recommande d’aller faire un petit tour chez Etiket. Vous pourrez sentir de vraies merveilles et même repartir avec les échantillons de vos coups de cœur !

 

Fragrancia, piquée au parfum

Green Tea Figue d’Elizabeth Arden

une fraîcheur fruitée et herbale

C’était ma fête il y a quelques jours, un beau 21oC à 6 h 30 le matin! Le soleil est présent.

Ce sera une journée crème solaire ! Vous connaissez mon faible pour les odeurs d’herbes et de thé alors le parfum du jour pour mon anniversaire sera frais, floral et herbal. J’ai choisi Elizabeth Arden Green Tea Fig, l’édition limité de l’année 2018.

Cette année, Elizabeth Arden nous surprend avec une édition d’été inusitée. L’an dernier, le mimosa était choisi, cette année, le choix s’est posé sur un fruit méditerranéen rarement exploitée : la figue !

On connait bien les figues séchées (qui n’a pas déjà eu des biscuits aux figues Newtons dans sa boîte à lunch quand il étaie petit?), mais peut-être moins les figues fraîches malheureusement assez coûteuses et rapidement périssables. Pourtant, c’est un petit luxe à découvrir, souvent intégré aux desserts italiens.

Cette fragrance est à mi-chemin entre une bruine pour le corps et une eau de toilette, donc, 4-5-6-7 spray ne seront pas de trop pour se sentir au paradis pendant quelques heures !

Dans cette édition, le thé est plus subtil et il laisse toute la place à la figue et aux feuilles de figue. Une fraîcheur s’en dégage également grâce à la bergamote, au citron et à la clémentine. C’est vraiment parfait lorsqu’il fait très chaud et qu’on recherche une odeur différente, fraîche et pas trop sucrée.

D’autres parfums que j’aime bien avec de la figue : Fico di Amalfi de Acqua di Parma Blu Mediterraneo (unisexe), Marrakesh de Mark (Avon), Fleur de figuier edp de Roger & Gallet et Figuier ardent de Atelier Cologne (unisexe).

Avez-vous déjà senti un parfum contenant beaucoup de figue ? Lequel ?

Green Tea Figue d’Elizabeth Arden est disponible chez La Baie, Pharmaprix, Jean-Coutu et Uniprix : 50 ml à 40 $ et 100 ml à 56 $. Crème parfumée : 250 ml à 27 $.

Fragrancia, piquée au parfum

 

SOLDES : J’ACHÈTE OU JE PASSE?

En cette période de soldes, il est facile de se laisser emporter par toutes sortes de folies vestimentaires simplement parce que : « C’est tellement pas cher !! ».

Mesdames, parce qu’une magasineuse de soldes avertie en vaut deux, voici 4 points à vérifier avant de passer à la caisse, pour profiter des rabais et éviter des erreurs qui, au final, sont coûteuses…!

 

  1. L’article n’est pas endommagé.

Il arrive souvent que les articles en soldes, du fait de leur sur-manipulation, soient par endroit légèrement ou même irréversiblement abimés. À la lumière naturelle, étudiez toutes les coutures, vérifiez la solidité des boutons, cherchez les fils qui pendouillent et les tâches de maquillage, bref, vérifiez que vous n’aurez aucune mauvaise surprise une fois à la maison, car les articles soldés sont souvent non-échangeables et non-remboursables.

 

  1. C’est un coup de cœur !

Combien de fois vous êtes-vous déjà dit : « Bof, c’est pas super mais à ce prix-là, c’est pas trop grave si je ne le porte pas! » ?  Si le compte dépasse les dix doigts, vous êtes dans la mauvaise direction! Les articles achetés seulement « parce qu’ils ne sont vraiment pas chers! » finissent par prendre la poussière dans votre garde-robe et l’encombrer inutilement. Misez sur des articles que vous aimez et qui vous font tressaillir intérieurement, la joie du rabais n’en sera que plus grande!

 

  1. L’article me va bien.

Acheter sans essayer, c’est non! Bien que la longueur de la file d’attente pour les cabines d’essayage donne envie de fuir au plus vite, sachez que vous économiserez beaucoup (beaucoup) d’argent en prenant le temps d’enfiler l’article et d’apprécier le résultat devant un vrai miroir. Dans notre tête, c’est toujours magnifique et en même temps, c’est étrange, mais sur notre corps,  ça ne donne pas toujours l’effet désiré…Allez savoir!

 

  1. Je peux l’agencer avec au moins 3 items de ma garde-robe.

Les œuvres d’art c’est bon pour les musées ! Avant de passer à la caisse, assurez-vous d’agencer mentalement votre nouvel achat avec les vêtements que vous possédez déjà pour créer au moins 3 looks différents. Ainsi vous n’aurez pas besoin de retourner magasiner pour trouver avec quoi le porter!

 

 

Rock Velvet vous accompagne dans votre virée des soldes pour éclairer vos choix et faire les meilleures affaires! Rockvelvet.ca (514) 882-1310.

 

- -