Les meilleurs trucs beauté

Vous me posez des questions depuis plus de 13 ans, et j’en suis ravie !

En attendant que je puisse réunir dans un livre guide toutes vos questions, je les accumule depuis plusieurs années. Voici celles qui reviennent le plus souvent et aux meilleures de mes connaissances et de mon expérience ; voici mes réponses.

On fait le grand ménage ! Mais qu’est-ce que nous devons jeter au juste ?

Mascaras, crayons, fards : quelles sont les dates de péremption ?

•Pour un mascara, deux mois maximum, ensuite la formule (souvent très élaborée) dans ceux-ci aura été trop malmenée pour être toujours aussi efficace. Elle peut aussi parfois avoir séché et ne plus être applicable correctement.

•Le crayon lui est éternel ou presque. Sa mine est protégée par le bois ou le composite qui l’entoure. Même si vous ne l’avez pas utilisé pendant des mois, il suffit de faire une retaille complète pour retrouver une mine parfaite. Mais les crayons rétractables sont plus capricieux. Ils sèchent plus rapidement et cassent, et ne fonctionnent plus ! Jeter illico !

•Pour les fards, ceux aux textures poudres ont l’avantage de ne pas bouger du tout. Par contre, ceux aux textures crémeuses se gardent un an maximum, si vous prenez soin de bien refermer le pot après chaque utilisation. Dès que l’aspect général est sec, se fendille, que la couleur ou l’odeur se modifie : direction la poubelle !

Combien de temps se garde un parfum ?

L’ennemi n°1 du parfum : la lumière et l’humidité. En clair, si vous placez votre flacon dans sa boîte d’origine et que vous la déposez dans un tiroir ou une petite armoire de votre chambre, au noir, vous pouvez le conserver plusieurs années. S’il a viré, vous le saurez tout de suite. Dans certains cas, on peut quand même l’utiliser comme parfum d’ambiance, mais dans d’autres cas, il faudra penser à le conserver comme élément décoratif (certains flacons sont de mini œuvres d’art) ou à le jeter (dernière option selon notre blogueuse parfum Fragrancia qui les collectionne !).

Si par contre, vous l’utilisez quotidiennement et qu’il vous est plus pratique de le garder dans la salle de bain, sachez que la lumière et l’humidité environnante risque de modifier les molécules naturelles de la fragrance. Résultat : elles changent de couleur. Si cela ne change rien au  parfum à court terme, le parfum peut être altéré avec le temps. Bonne nouvelle, la couleur du parfum n’est pas dangereuse  pour la peau, mais cela devient esthétiquement moins agréable.

Crème de jour, crème de nuit, y a-t-il vraiment une différence ?

Sans aucun doute oui. Pendant que nous dormons, la peau se nettoie et se répare ; la journée, elle se défend. Le fonctionnement de l’épiderme est donc différent pendant ces deux périodes. Les ingrédients ne seront pas les mêmes dans vos formules « jour » et vos formules « nuit » .

Bon à savoir : Souvent plus nourrissants, les soins de nuit sont plus difficilement « portables » la journée, car ils peuvent faire briller un peu la peau ou faire plaquer le maquillage. 😉

Je peux utiliser ma crème corps sur mon visage ?

Du point de vue de la formulation, s’il s’agit d’un simple hydratant, c’est possible. Il y a d’ailleurs certaines crèmes dites « à tout faire » qui le permettent. Mais conservez cette idée plutôt pour vous dépanner. En effet, la peau de votre visage est exposée à des facteurs environnementaux comme le froid et les UV auxquels votre corps, lui, n’a pas à faire face.

Faites des choix éclairés, offrez à votre peau un soin adapté avec des bienfaits qui lui sont propres. Profiter de l’occasion pour régler certains problèmes, tant qu’à faire ! Matifiant, antirides, fermeté, éclat, hydratation, souplesse, anti-rougeur, les choix sont nombreux !

Coup de cœur !

Sébium Mat Control de Bioderma  30 ml Prix : 20$

Faut-il changer souvent de crème pour éviter que la peau ne s’y habitue ?

Un soin s’utilise au minimum 28 à 40 jours d’affilé. Pourquoi ? Car c’est la durée du renouvellement cellulaire et vous ne pouvez pas espérer voir un résultat si vous ne l’utilisez pas au moins ce laps de temps. Mais changer parfois de formules n’est pas mauvais pour la peau au contraire, elle y puise ainsi différents bénéfices. Attendez simplement d’avoir terminé votre pot ou les changements de saisons par exemple. Bref, soyez infidèle, votre peau adore ça !

Est-ce que je risque d’avoir des boutons si j’utilise mon rouge à lèvres comme blush ?

Si vous choisissez la bonne texture, pas de risque. À part les laques à lèvres, les gloss et les brillants aux textures trop collantes, elles seront en effet occlusives et peuvent irriter les plus sensibles. Si votre rouge à lèvres est une formule crème, satinée, mate ou encore un baume coloré, pas de soucis. Appliquez d’abord le produit sur le dos de votre main, chauffez la matière avec les doigts, puis déposez-la sur le bombé de la pommette, en l’étirant légèrement vers la tempe.

Les bonnes couleurs : rose tendre, corail ou encore framboise. Pour rehausser la pommette utilisée des couleurs nacrées, ils agiront comme des enlumineurs. 😉

Baby lips baume à lèvres Maybelline New York Prix : 5$

Comment faire pour récupérer le maximum du produit dans mes contenants comme mes gloss et rouge à lèvres ? Avec un applicateur pinceaux ou éponge, j’ai quand même l’impression qu’il en reste encore beaucoup, mais je suis incapable de l’atteindre…

Mettre votre tube dans un verre d’eau chaude quelques minutes, le produit changera de texture et deviendra plus liquide et vous pourrez additionner les occasions de plus de l’utiliser. Tanana !

Continuer à me poser vos questions beauté, je suis toujours heureuse de les répertorier. Qui sait ? Un jour, je pourrais vous offrir le guide Poudrette & Compagnie en I book ?? Seriez-vous acheteuse ???

Miss Poudrette « votre experte beauté »

Lorsque les compagnies de beauté pensent à la planète

Consommer de façon responsable est une chose et réduire sa consommation de plastique en est une autre. Voici quelques compagnies cosmétiques qui, depuis quelque temps, modifient leur façon de créer leurs produits et leurs emballages pour le bien de la planète !

Que faites-vous pour réduire le plastique à la maison ???

Ces compagnies méritent une étoile dans leur cahier pour avoir modifié leurs façons de faire afin d’aider notre chère planète…

Même les marques de luxe comme Guerlain se font un point d’honneur de développer des produits, en veillant à limiter leur impact environnemental. De leur conception à leur fin de vie, ils tentent de réduire entre autres les éléments du contenant et de l’emballage. Voici ici le lien vers le bilan de leur développement durable…

https://www.guerlain.com/sites/default/files/pdf/RA_DD_Guerlain_FR.pdf

D’ici 2020, 100% des nouveaux produits Guerlain seront éco conçus et le nouveau pack éco de la crème orchidée impériale (la crème 4e génération) à vue son pot allégé de 60 % et le sac shopping est à 100 % recyclable. Leur flacon abeille est depuis toujours rechargeable, 18 de leurs parfums deviennent maintenant ressourçables grâce aux fontaines à parfum disponibles en Europe, et je suis certaine que se sera bientôt le cas au Canada!

Clarins de leur côté, écrit maintenant les directives à l’intérieur des boîtes au lieu de les ajouter sur un petit papier qu’on ne lit jamais… Juste le fait de le constater (un peu comme les recettes dans les boîtes de céréales) donne l’envie d’ouvrir la boîte pour lire son contenu ! Imaginez les millions de papiers en moins dans le recyclage ou pire, dans les sites d’enfouissement !

La marque de parfum Thierry Mugler quant à elle, est devenue une des premières marques au Québec à être ressourçable. Vous doutez de l’impact sur l’environnement, alors lisez bien ceci…

Un ressourçage Thierry Mugler (Angel & Alien) est réalisé à toutes les 7 secondes dans le monde ! 283 tonnes de déchets en moins chaque année et 2 300 000 flacons et étuis économisés par an, sans compter les boîtes et les dépliants. C’EST GIGANTESQUE ! Pour tous les détails…

https://www.mugler.ca/fr/la-maison-mugler-le-luxe-autrement/1400/

https://www.mugler.ca/fr/univers-parfum?cgid=Ressourcage

Avec le transport des produits de cosmétiques et de soins achetés en ligne, on ne pouvait passer sous silence la contribution et la créativité de plusieurs compagnies qui font une différence pour la planète. Chez Lush notamment, tout a été pensé pour une réduction de l’empreinte écologique. Mais qu’est-ce qu’une empreinte ?

« L’Empreinte écologie ou empreinte environnementale est un indicateur et un mode d’évaluation environnementale qui comptabilise la pression exercée par les hommes, envers les ressources naturelles et les “services écologiques” fournis par la nature. Plus précisément, elle mesure les surfaces alimentaires productives de terres et d’eau nécessaires pour produire les ressources qu’un individu, une population ou une activité consomme et pour absorber les déchets générés, compte tenu des techniques et de la gestion des ressources en vigueur. » Dans nos cosmétiques, nous consommons entre autres, plantes, fleurs, minéraux, eau et bien d’autres ingrédients/aliments/substances. Plus c’est végétal, moins grande est l’empreinte; notez-le !

La vente en ligne et le suremballage !

Moins de papier, moins de plastique bulle dans nos bacs à recyclage, c’est ce que nous souhaitons! Chez Lush c’est une priorité. Les billes d’emballages sont fabriquées à partir de fécule végétale soufflée (pomme de terre). Elles sont 100 % biodégradables et sont compostables – on les met dans le bac de compost ou on les fait fondre dans l’évier après avoir fait la vaisselle! Ça, c’est brillant !!! J’ai fait le test…

De plus, Lush offre des comprimés dentaires, des shampoings et des revitalisants en barre pour réduire la production de bouteilles de plastique de façon très significative ! Ma saveur de comprimés dentaires préférée est le Limelight, j’en dépose quelques-uns avec ma brosse à dents dans mon sac à main et hop, pas de tube de plastique et en plus, ça prend moins de place !

https://www.lush.ca/fr/story?cid=article_raise-the-shampoo-bar

Comprimés dentaires 8 saveurs Prix : 9,95 $ ou 10,95 $

Yves Rocher a mis en place un contenant éco responsable (ce que nous appelons dans le nouveau jargon les éco conçu), et j’ai nommé l’éco-tube ! Plus de 62 tonnes de plastique économisées depuis son lancement !!!! 25 % moins de plastique, les pots en verre sont 100 % recyclables et tous les produits de douche sont biodégradables.

Déchargeons la planète et rechargeons nos boîtiers ! C’est ce qu’on fait les compagnies Couleur Caramel (disponible en instituts) et Maison Jacinthe (disponible en pharmacie). Vous achetez votre premier boîtier et après l’utilisation complète du fard à paupières ou de la poudre par exemple, vous n’achetez que la recharge ! Le boîtier de Maison Jacinthe est de très grande qualité et je suis très confiante quant à sa durée de vie. À suivre 😉

En continuant dans la même veine, la compagnie Attitude offre maintenant des Formats «Vinier» de 4 litres (désolé, mais c’est ma référence !;-) ) pour remplir nos bouteilles de produits de soins corporels et de produits ménagers. Cette pratique réduit de 85 % la quantité de plastique requise. Disponible dans plus de 1000 points de vente au Québec, tels Brunet, Jean Coutu, Uniprix, Familliprix, Avril, Tau, Métro et IGA. Un nouveau mode de vie pratique et éco responsable qui commence…

Vous avez accroché sur le mot Vinier ? lol !Saviez vous que nous avons une nouvelle sommelière dans notre équipe ? Restez bien branché, car mon équipe et moi avons décidé de vous partager des articles santé beauté et bien être ! Alors le vin entre dans quelle catégorie selon vous ? J’ai hâte de vous lire !!!

CONCOURS CONCOURS CONCOURS POUR PÂQUES !!!

Faites-nous un « Like » ici en haut, écrivez-nous un commentaire et courez la chance de gagner un ensemble de produits LUSH de PÂQUES. Désolée pour les amatrices de chocolat, cette année je vous envoie dans le bain de façon écoresponsable !!!!

Le gagnant ou la gagnante sera dévoilé sur ma page FB vendredi prochain !

BONNE CHANCE !

Miss Poudrette « Votre experte beauté »

Le microbiome cutané, une vraie colonie sur notre peau…

Saviez-vous que …

La peau constitue l’organe le plus grand du corps humain, il représente 16% de son poids total et à une surface d’environ 1,5 m². Pas banal… Cette peau permet de réguler les échanges entre le milieu extérieur et le corps lui-même en constituant une barrière plus ou moins perméable.

Mais depuis quelque temps, les scientifiques s’intéressent aux micro-organismes présents à sa surface. En effet, notre peau est un système écologique en équilibre. Des milliers de bactéries, virus, champignons et acariens l’ont colonisée depuis l’aurore de la vie et ceux-ci composent ce que l’on appelle le “microbiote cutané”. En effet, il est démontré que le microbiote cutané joue un rôle essentiel dans le développement et le fonctionnement du système immunitaire de la peau.

Le rôle de ces colonisateurs vivants ? Être en symbiose avec les cellules de notre manteau cutané, ils ont une importance fondamentale pour la santé de la peau.

Ces « bactéries », un mot qui n’est pas très sexy, devraient être considérées comme nos amies, car elles préservent notre capital santé et aussi notre beauté. Aujourd’hui, les études se font de plus en plus nombreuses sur le rôle des micro-organismes qui peuplent notre corps et notre peau. Voici un aperçu pour comprendre un peu mieux les réactions cutanées qui nous causent certains inconforts, physique et aussi psychologique!

Votre peau peuplée de petits amis, les micro-organismes.

La peau est un écosystème composé de micro-organismes comme des bactéries, et/ou des champignons qui vivent à l’intérieur de l’épiderme et à la surface. Toute cette flore microbienne est appelée microbiote ou microbiome cutané. 

J’ai trouvé cette vidéo qui résume bien la chose.

Chaque personne possède sa propre carte d’identité microbienne. Elle fluctue notamment en fonction de son sexe, de son âge, de son mode de vie et son alimentation.

« Sur et dans chaque humain vit une quantité de bactéries si phénoménale qu’elle représente à peu près mille fois l’ensemble de la population mondiale » !!!

Et saviez-vous que 1000 espèces de bactériennes ont été identifiées composant le microbiote humain !!!! 

Une affirmation angoissante qui a de quoi entraîner le développement de divers TOCS liés à l’hygiène. Mais il ne faut pas se faire du sang d’encre, ces bactéries sont essentielles à notre bon fonctionnement !

Ce qui influence considérablement nos colonies de bactéries personnelles ; la température, le pH, les hormones, la richesse en graisses ou protéines, l’exposition aux UV ou l’absence de lumière et j’en passe. Cette combinaison variable  caractérise votre microbiome.

Cosmétique et probiotique, de quoi s’agit-il ?

Contrairement aux probiotiques utilisés dans l’alimentation, ceux intégrés à des produits de soins ne sont pas vivants. Et cela pour des raisons de sécurité afin de limiter le risque de contamination bactérienne. 

« Pour garantir des crèmes stables sans risque de développer des bactéries, les marques utilisent des probiotiques inactivés, mais qui gardent toutes leurs propriétés pour renforcer les défenses de la peau ».

Certains fabricants affichent clairement leur couleur.

*Comme Clinique qui commercialise la gamme anti-rougeurs à base de Lactobacillus helveticus.

*De même, la marque Aurelia Probiotic Skincare propose des produits pour limiter le vieillissement cutané en réduisant les inflammations grâce au glycoprotéine de bifidobacterium.

*Et même Dove a notamment développé une technologie « Hydra-nutrium » qui respecterait le pH légèrement acide de la peau afin de ne pas perturber le fonctionnement de la barrière cutanée.  « C’est un peu comme de ‘l’engrais’ pour stimuler la production des « bonnes » bactéries et limiter celle des ‘mauvaises’ bactéries ». 

Par exemple, le baume Lipikar AP+ de La Roche-Posay est formulé avec un prébiotique naturel, l’Aqua Posae Filiformis, qui provient d’une bactérie cultivée dans l’eau thermale de La Roche Posay et qui permet de rééquilibrer le microbiome des peaux atopiques. Ce même prébiotique est utilisé dans le soin Effaclar Duo + de La Roche-Posay pour limiter les récidives de l’acné.

En résumé :

-Ne pas trop se laver à répétition pour ne pas détruire le microbiome naturel de la peau.

-Utiliser des produits qui favorisent une bonne guerre entre les bactéries de votre microbiome. Idéalement une formule qui contient certains probiotiques.

-Ayez une hygiène de vie qui contribue à la qualité de celui-ci ! Sommeil, soleil, alimentation et hygiène personnelle.

-Ne pas devenir hypocondriaque !!! lol

Miss Poudrette « votre experte beauté »

- -