Azzaro Chrome Under The Pole et Montblanc Legend Night

Azzaro Chrome Under The Pole et Montblanc Legend Night

Idées pour la fête des pères

« C’est beau un homme ! » chantait Shirley Théroux. J’ajouterais que ça a du style un homme, surtout s’il sent bon ! Et pas besoin de ressembler aux mannequins à la moue sensuelle, au corps athlétique et au langage non verbal quasi érotique pour nous plaire. Pour souligner la fête des pères qui s’en vient à grands pas, voici deux parfums bien différents, tout aussi charmant l’un que l’autre.

Débutons par Azzaro Chrome Under The Pole, édition limitée 2018. Un citrus aromatique au liquide blanc comme le lait (du jamais vu pour moi !) et sans alcool, donc parfait pour l’été. Un parfum généralement aimé par la gente masculine … et féminine. À l’instar de ses prédécesseurs – la gamme Chrome est sortie sur le marché il y a plus de vingt ans – ce parfum provoque une vibration de bonheur ! Une fraîcheur inégalée créée par la bergamote et le citron en tête suivi du thé maté bien senti et de notes d’herbes vertes sur un fond de cèdre et de musk. Le flacon au dégradé de bleu se veut un rappel des couleurs de l’océan, de 30 m à 150 m sous la surface de l’eau. Pour l’homme actif, simple, cool qui aime la nature et le grand air !

 

Et maintenant Montblanc Legend Night (2017), un parfum boisé-aromatique vraiment trop sexy et attirant !!! En tête, la bergamote, la menthe, la sauge et la délicieuse cardamome. En cœur, le cèdre, la lavande, la violette, la pomme et un peu de résine de pin. En fond, le vétiver, la vanille noire, le patchouli, le bois et le musk. Un classique élégant, ultra agréable et si séduisant… et à mettre le jour aussi ! J’ai tellement hâte d’entrer dans la salle de bain le matin après que mon conjoint ait mis ce parfum pour aller travailler ! Grrr… Un must à connaître et à faire essayer !

Azzaro Chrome Under the Pole, édition limitée, est disponible à La Baie et chez Jean Coutu. 100 ml à 95 $

Montblanc Legend Night est disponible à la Baie d’Hudson, Sephora, Nordstrom, Pharmaprix, Jean Coutu, Murale, Brunet, Uniprix et Familiprix. 50ml à 87 $ et 100ml à 107 $.

Vive les papas !

Fragrancia, piquée au parfum

Retour aux sources de la parfumerie française

Thé indien de Galimard

Galimard, qui a vu le jour en 1747, est une des trois maisons de parfumerie les plus anciennes de France. La famille Galimard fournissait alors à la cour du Roi de Louis XV des parfums, des peaux et des fleurs. Plus de 270 ans plus tard, Galimard est toujours une entreprise familiale qui met l’artisanat et le savoir-faire au cœur de ses créations.

Jusqu’à tout récemment, il fallait voyager jusqu’à Grasse (France), capitale mondiale de la parfumerie, pour découvrir la maison Galimard, visiter son usine et son musée et pour en savoir plus au sujet des matières premières (fleurs, plantes et bois odorants) et des techniques de fabrication du parfum.

La nouvelle génération à la tête de cette entreprise a décidé de se rapprocher de ses clients et de s’établir dans quelques pays ciblés dont les États-Unis et le Canada, mais aussi la Chine, la Russie et la Corée. On sent ici les répercussions d’une mondialisation inévitable.

J’ai eu la chance de rencontrer la représentante des parfums Galimard qui m’a fait sentir une partie de leur vaste collection. Parmi ceux-ci, en voici quelques-uns qui m’ont plu Songeries (qui a des airs de Miss Dior), Feminissime (qui a des ressemblances avec La vie est belle et Flowerbomb) et du côté des hommes 1747 (style CK One) et Mezzanote qui ressemble à Polo Sport.

Thé indien est toutefois le parfum qui a davantage retenu mon attention probablement grâce à ses notes prononcées de cardamome (ma nouvelle odeur fétiche!), de thé vert et de mandarine. C’est un parfum frais, léger et délicieusement enivrant et bien que son odeur reste près de la peau, il sent plusieurs heures! J’ai d’ailleurs bien hâte de le porter cet été… Celles qui me lisent régulièrement savent que j’ai déjà fait référence au thé, une odeur que j’apprécie particulièrement en parfumerie (Green Tea Mimosa d’Élizaberth Arden et White Tea d’Elizabeth Arden). Trois autres parfums font partie de la nouvelle collection (2017) « Les Fontaines parfumées » : Ambre boisé, Grenadine et Pivoine. Vraiment réussis et théoriquement unisexe !

Puisque ces parfums ne sont pas encore officiellement distribués en magasin (mais ça viendra d’ici la fin du printemps), la représentante accepte de se déplacer pour des petits groupes qui désirent découvrir et acheter des parfums encore uniques en sol québécois.

Les eaux de toilette pour homme et femme : 100 ml à 69 $

Les eaux de parfums pour homme et femme : 100 ml à 89 $ (sauf Napoléon 1815 et Princesse Pauline à 159 $)

Les eaux de parfums de la collection les Fontaines parfumées : 50 ml à 79 $

Pour contacter la représentante Maria :

Fragrancia, piquée au parfum

L’art de la parfumerie unisexe

Calvin Klein CK All

Les deux créateurs du célèbre CK One (1994 déjà !), Harry Frémont et Alberto Morillas, se réunissent à nouveau et lancent CK All, leur dernier parfum unisexe.

Cette composition garde le même esprit que l’original. Les notes de bergamote, d’orange et de fleur de pamplemousse sont choisies pour l’envol. On remarque tout de suite que le citron a été mis de côté et c’est très bien ainsi, car ce parfum me semble plus enveloppant. Les notes de cœur se font rapidement sentir (jasmin, rhubarbe, lys blanc et frésia). Je n’arrive pas à détecter la note qui me plaît tant, mais à cette étape-ci, les notes de tête et de cœur s’entremêlent à merveille J. Ne vous inquiétez pas messieurs, car malgré un cœur floral (tout comme CK One), ce parfum vous irait aussi très bien. D’ailleurs, je vous avais déjà parlé de deux très bons parfums pour homme ayant aussi quelques notes fleuries. L’ambre, le vétiver et le musk viennent clore le développement olfactif de cette fragrance.

Au contraire des versions d’été aux flacons ultra colorés, CK All est livré dans un flacon tout blanc, sobre, mat, opaque et conservant son lettrage noir moderne. Ce serait le premier parfum d’une nouvelle ligne… J’ai hâte de sentir les futures déclinaisons!

Je crois que ce parfum serait un bon choix pour les fervents du style CK One, pour les femmes qui aiment les odeurs mi-fraîches mi-florales, pour les hommes décontractés aimant une touche de fraîcheur sur leur peau et pour les adolescents qui font leurs premières découvertes dans le domaine de la parfumerie. À ce sujet, je ne sais pas encore si je garderai ce flacon ou si je proposerai à fiston un prêt à moyen terme… Il regarde sa mère se parfumer avec tant d’intérêt qu’il ose tranquillement mettre du parfum avant d’aller à l’école. Telle mère, tel fils ! 

Calvin Klein CK All, disponible chez Parfums à rabais : 100 ml à 49,99 $

 

Fragrancia, piquée au parfum

- -