Un peu de soleil sur la peau

Green Tea Mimosa, la nouvelle création d’Elizabeth Arden

Avez-vous déjà associé un voyage à un parfum ? à une odeur ? En 2002, je visitais mon oncle en Suisse et puisque tous les pays d’Europe sont situés à proximité (du moins, c’est ce qu’on croit), je décide de passer la fin de semaine à Vienne, rien de moins !

Une nuit de train plus tard, je suis prête à visiter la ville, esprit et yeux grands ouverts ! Je suis rapidement attirée dans une parfumerie et je découvre alors le parfum Green Tea d’Elizabeth Arden, la version originale qui fait l’éloge du thé vert, agrémenté de citron et de menthe. Le choix est spontané, cette fraîcheur est pour moi ! Ce parfum est vite devenu mon petit plaisir d’outre-mer, mon précieux flacon, mon odeur de voyage.

Depuis la sortie du premier parfum de la gamme Green Tea en 1999, la maison Elizabeth Arden a créé 18 autres déclinaisons à base de thé vert, des éditions limitées pour la plupart. Au fil des années, j’ai eu la chance d’en acheter et ils sont tous aussi agréables les uns que les autres (Tropical, Exotic, Camelia, Cherry blossom, …).  La version Green Tea Mimosa, lancée en mars 2017, est une belle composition lumineuse et pétillante (thé vert et agrume) et habilement florale avec son cœur de mimosa, aérien et joyeux. Si les couleurs avaient une odeur, j’aimerais que le jaune, une de mes couleurs préférées, sente ce parfum.

Saviez-vous que le mimosa est un arbre de 20 à 40 pieds quelque peu envahissant, originaire d’Australie, mais aussi cultivée en Afrique du Sud et en France? D’ailleurs, La Route du Mimosa vous propose un voyage parfumé de 130 km pour découvrir le paysage français, dont la ville de Grasse ! En attendant ce futur voyage olfactif (pourquoi pas ?), les fleuristes reçoivent occasionnellement du mimosa.

Avez-vous déjà acheté une fragrance de la gamme Green Tea ? Quelle est votre édition préférée ?

Fragrancia, piquée au parfum

Green Tea d’Elizabeth Arden, disponible chez La Baie et Pharmaprix, 50 ml à 40 $ et 100 ml à  56 $ (édition limitée)

Red Kiss de Diesel Coup de cœur assumé

Noël dernier, j’ai décidé de m’offrir un cadeau « à moi de moi », histoire de ne pas être déçue de mes étrennes… Je me suis donc achetée le coffret Red Kiss, la cinquième et dernière création de la collection Loverdose de Diesel, sorti en avril 2015. Ce coffret était bien en vue sur mon bureau depuis trois mois (eh oui, j’aime bien faire durer le plaisir), quand je me suis enfin décidée à essayer ma nouvelle acquisition.

Et là… quel bonheur… ce parfum qui combine en notes de cœur la noisette, le cacao, l’abricot et la fleur d’oranger ne pouvait pas mieux tomber enRed Kiss Diesel_photo cette fin d’hiver. Red Kiss est légèrement poudré et gourmand sans vous transformer en gâteau ambulant. Il se veut un parfum de séduction de masse, mais à mon avis, c’est tout simplement l’odeur de l’amour au quotidien. Et cet amour perdurera toute la journée grâce à l’ambre et au patchouli en notes de fond qui prolongent sa tenue.

Voici mon truc pour sentir mon parfum jusqu’au soir : j’applique la crème assortie sur mes bras, je me parfume le matin et je réapplique une goutte de crème parfumée sur mes mains à l’heure du dîner. Si vous n’avez pas la crème de la gamme complémentaire, prenez une crème sans odeur, ajoutez un jet de parfum, mélangez et appliquez.

Pour les gourmandes et amoureuses qui recherchez une odeur à la fois sexy, audacieuse et discrète.

Connaissez-vous d’autres fragrances qui contiennent des notes de noix ?

Parfum Red Kiss, Diesel, disponible chez Pharmaprix, 50 ml, 70 $ (coffret disponible)

Fragrancia, piquée au parfum

Manifesto d’Yves Saint Laurent Lorsque la publicité fait son œuvre

publicite manifesto - photoManifesto d’Yves Saint Laurent
Lorsque la publicité fait son œuvre

C’était en 2012. Elle m’avait frappée non seulement par sa beauté, mais par sa dualité. Comment une femme avec autant de classe peut-elle se salir les mains ainsi ? Intriguée par cette publicité, je suis allée sentir le parfum en question : Manifesto d’Yves Saint Laurent.

C’était une douce et agréable déclinaison à base de vanille. Je l’ai impulsivement acheté pour en découvrir par la suite toutes ses notes. L’envolée se compose de bergamote, de notes vertes et de groseilles noires. Son cœur floral fait l’éloge du jasmin et du muguet et son fond ressort tout en beauté avec la vanille, la fève de Tonka, le bois de Santal et le cèdre.

Un an plus tard, Manifesto Elixir sort sur le marché. La vanille qui trône toujours et qui est agrémentée de la tubéreuse que j’aime tant, me porte à acheter à nouveau cette déclinaison plus soutenue. La belle Jessica Chastain est toujours l’égérie, mais cette fois-ci, la publicité attire moins mon œil. Le travail est déjà fait, je suis accrochée.

Encore une année passe et Manifesto l’Éclat est lancée en 2014. Faisant toujours partie de la famille floral-oriental, ce parfum se veut par contre plus léger et ajoute du thé vert, du néroli et de la feuille de cassis. Est-ce le retour du balancier ?

La dernière version, Manifesto Le parfum, sort en 2015. Exit la vanille pour faire place au benjoin qui est légèrement vanillé-sucré. On voit pour la première fois l’iris qui donne un cœur poudré.

J’ai succombé trois fois à ce parfum, mais j’adopterais volontiers la 4e et dernière petite sœur de la famille Anne FlipoLoc Dong. La vanille est une note généralement appréciée et très présente dans les parfums. Quels sont vos parfums vanillés préférés ? Avez-vous déjà acheté plusieurs versions du même parfum ? Si oui, lequel ?

Manifesto (version originale), Yves Saint Laurent, disponibles chez Pharmaprix, La Baie, Sephora : 50 ml à 92 $ et 90 ml à 115 $

Fragrancia, piquée au parfum

 

- -