Oscar Velvet noir – une introduction au bois de oud

La résine du bois d’agar (en arabe : le « oud ») est l’essence végétale la plus cher du monde, son coût surpasse le prix de l’or. Un litre d’huile artisanale de bonne qualité peut coûter plus de 25 000 $. L’oud est utilisé depuis des siècles à des fins médicinales, spirituelles, artistiques et esthétiques en Orient et en Asie. Cette résine si précieuse à l’odeur boisée, cuirée, fumée et animale gagne du terrain en Europe et en Amérique depuis une quinzaine d’années seulement.  Aujourd’hui, chaque grande maison qui se respecte a intégré une collection de prestige mettant de l’avant le oud, cette « nouvelle odeur » de l’heure.

Matière organique rare
La précieuse résine est produite par l’arbre d’aquilarias qui se protège d’un champignon. De 5 à 7 % de ces arbres seront infectés et, par un mécanisme de défense, produiront une résine odorante qui fait le bonheur des parfumeurs. Comme le vin, cette résine deviendra avec le temps de meilleure qualité; elle se mêlera au bois et gagnera une odeur terreuse particulière et très prisée. Puisqu’on ne peut savoir quels arbres sont envahis par ledit champignon, il faut en couper plusieurs inutilement. L’aquilarias qui pouvait atteindre 1000 ans est maintenant en péril.

Ces arbres qui poussent généralement dans les forêts d’Asie du sud sont désormais protégés dans de nombreux pays. Cette rareté amène des coupes illégales d’arbres et le trafic d’huile essentielle de contrebande ! Il faut distiller 70 kg de bois de oud  pour obtenir 20 ml d’huile essentielle. Puisque chaque arbre développe sa propre maladie, chaque lot de bois a sa propre odeur. Il faut donc mélanger les copeaux de plusieurs lots pour avoir une odeur plus uniforme. En parfumerie, des notes de synthèse sont évidemment créées car la nature ne suffit plus.

L’oud en parfumerie
J’ai essayé cinq parfums contenant du oud : trois étaient davantage boisés Tom Ford Wood Oud (unisexe $$$), Juliette has a gun Another oud (unisexe $$) et Oscar de la Renta Noir Velvet (féminin $) et deux contenaient une bonne dose de rose Tom Ford Oud fleur (unisexe $$$) et Yves Rocher Rose oud (féminin $). J’ai préféré les parfums de la première série qui sont plus crémeux, chaleureux et enveloppants tandis que ceux avec de la rose (la combinaison oud-rose a été très populaire il y a quelques années) me semblaient avoir une odeur « médicamenteuse » que je n’ai pas tant appréciée.

Je vous propose quelques lignes au sujet d’un parfum peu dispendieux que je vous suggère fortement d’essayer. Mystérieuse, séduisante et opulente, l’odeur du oud est parfaite pour les moments coconing de l’hiver qui tire à sa fin.

Oscar Velvet noir (2016)
Vous avez décidé d’explorer cette nouvelle odeur tendance, mais vous voulez y aller doucement ? Oscar Velvet noir est un bon choix pour débuter dans cet univers. Légèrement masculin au départ, il devient rapidement un parfum « seconde peau » doux, boisé et enveloppant. Le oud y est légèrement fumé. Bien qu’il soit discret, ce parfum vous fera le bonheur de sentir sa présence pendant plusieurs heures.

Sa composition : orange, gingembre, jasmin, néroli, rose, violette, osmanthus, musk,ambre et … oud!

Oscar velvet noir est disponible (pas cher !) sur le site de parfum à rabais : 39,99 $ les 100 ml

Par Fragrancia

Simon Baker, nouvelle égérie de Givenchy

L’acteur, qui incarne le Mentaliste, pique-t-il la place de Justin Timberlake? En tout cas, le chic anglais de Simon Baker (qui est Australien) semble parfait pour le nouveau parfum Gentleman Only de Givenchy.

Selon Marie-Claire, la publicité, tournée par nul autre que Peter Lindbergh, met en scène un Simon Baker déambulant sous une pluie battante (heu vraiment?) dans les rues de New York. Et comme il est le charme, la classe et l’élégance incarnés, il offre son parapluie à une inconnue. Un vrai James Bond (soupir).

Hâte de voir le tout? Il nous faudra patienter jusqu’en avril prochain (arrrrghh!) pour découvrir la campagne et le parfum qui serait, selon les milieux bien informés, boisé, inspiré de l’Orient avec des touches d’encens.

J’ai hâte de vous en dire plus!

Koishimaru « Luxury is a lifestyle »

- -