La maison Arquiste et Carlos Huber, fondateur

Il y a quelques semaines, la boutique de parfums de niche Etiket invitait le fondateur Carlos Huber de la maison Arquiste  à parler de ses parfums à quelque trente convives. La question sur l’origine de cette passion n’a pas tardé à surgir. M. Huber a confié que vers 12 ans, un voyage en famille l’a amené à Londres et l’hôtel où il logeait disposait des vases de fleurs de lys à l’entrée. Cette odeur, nouvelle pour lui, lui a donné l’impression d’un « grand hôtel splendide ». Sensible aux bonnes odeurs, cette émotion de grandeur l’a probablement marqué plus qu’il ne le pense. Plus tard, il créa lui aussi l’odeur d’un hôtel (San Régis à Paris). Il allait à son tour frapper l’imaginaire d’un autre enfant en transit dans une grande ville pour lui faire vivre une émotion par le biais des odeurs.

Carlos est devenu un architecte spécialisé dans la conservation du patrimoine. Il n’a pas pour autant mis sa deuxième passion de côté. Il s’est d’ailleurs lancé le pari de nous faire voyager dans le temps à travers des parfums composés d’ingrédients de grande qualité.

La recherche historique d’un lieu, d’une époque ou d’un personnage important dirige la commande qu’il fera à ses deux créateurs, Rodrigo Flores-Roux (aussi nez pour Dolce &Gabbana, Elizabeth Arden, John Varvatos, Tom Ford, Donna Karan, …) et Yann Vasnier (aussi nez pour Jo Malone, Marc Jacob, Tom Ford, Vera Wang, …) qui lui proposeront une odeur mettant une histoire de l’avant pour faire un voyage olfactif vers le passé.

Pour me mettre dans l’esprit « Arquiste », j’ai essayé 6 échantillons, un par jour. À chaque fois, je n’ai mis que quelques gouttes sur chaque poignet. Ces parfums m’ont transporté dans des univers très différents. Ils ont tous été très appréciés, mais voici mes trois préférés.

Nanban (2015, unisexe)

Un parfum épicé qui sent le cuir et l’encens. Une odeur chaude (café, résine, myrrhe) s’en dégage et me fait penser à un voyage dans les églises de l’Orient. Impression de calme et de confiance.

The Architects Club (2014, unisexe)

Un peu plus facile à porter avec une vanille pure et non sucrée. Une seconde peau subtilement teintée d’odeurs boisées (bois de Guaia et chêne). Impression de sophistication et de bonheur. Mon préféré de tous ceux que j’ai porté !!

Ella (2016, femme)

La civette de ce chypré me fait penser à Paloma Picasso Paloma Picasso (parfum phare des années 1980 que j’aime beaucoup!), mais Ella est plus facile à porter, car moins lourd. Ce matin, il fait 15 oC et c’est parfait ! Si vous voulez découvrir des parfums aux notes animales, ce parfum est un bon choix pour débuter.

Etiket

Si vous avez un peu de temps cet été et que vous désirez essayer des parfums uniques (et je ne plaisante pas, ils sont vraiment … uniques !), je vous recommande d’aller faire un petit tour chez Etiket. Vous pourrez sentir de vraies merveilles et même repartir avec les échantillons de vos coups de cœur !

 

Fragrancia, piquée au parfum

Des parfums confidentiels à Montréal a La boutique Etiket

Qu’est ce que c’est cette affaire-là, «des parfums confidentiels» ?
Dans le jargon de la parfumerie, on les appelle aussi «parfums de niche», mais depuis qu’une personne m’a demandé le rapport avec les chiens (niche à chien) je les appelle «confidentiels».parfums- boutique-etiket

Ces parfums sont créés par des Nez amoureux des matières premières, des ingrédients rares méticuleusement choisis afin de créer des jus exceptionnels, riches, raffinés et sophistiqués. Donc un contenu plutôt que le contenant. Le flacon signe avec la sobriété sans froufrou, ni fioriture avec un emballage discret. Mais surtout, aucune publicité; aucune porte-parole.
L’Art, le Savoir-faire et la Tradition de la vraie parfumerie. Adieu le marketing !

Une seule place à Montréal; La boutique Etiket
L’accueil se fait dans une ambiance cossue et épurée. Une belle dame blanche surmontée d’un miroir domine la pièce et le «patrimoine parfumé» se tient fièrement de chaque côté.

Y sont réunis, l’ancestrale Maison de parfum anglais, Penhaligon’s,  fondée en 1860 par un jeune barbier William Henry Penhaligon et son mythique « Lili of Valley »(1976). Atelier Cologne créé par Sylvie Ganter et Christophe Cervasel, 2 Français vivant à NY, passionnés par la Cologne. Des odeurs magiques alliant savoir-vivre et savoir-faire. Olfaction studio, de mon amie Céline Verleure et sa vision unique «entre l’œil et le nez».La photo artistique contemporaine et les parfums capturent l’instant et nous font revivre des expériences du passé (J’adore Still life). Carlos Huber, charmant Mexicain, se cache derrière Arquiste, une collection de parfums évocateurs d’endroits et d’histoires avec son best-seller Boutonnière No7 . Et le dernier arrivé, Histoires de Parfums, à travers cette bibliothèque de parfums, Gérald Ghislain raconte des histoires avec des senteurs comme on écrit des livres avec des émotions.
Vous retrouverez aussi l’Artisan Parfumeur et Tocca

Je vous invite à aller à la rencontre de ses chefs-d’œuvre parfumés d’histoires aux accords d’émotions entremêlés de notes exquises.

La fée parfumée, styliste en parfums

- -